Baromètre trimestriel

Bâtiment durable - Trimestriel n° 14

Date de publication de cette étude : septembre 2017

La CERC publie le baromètre trimestriel n° 14 du Bâtiment durable et de la transition énergétique.

Une mobilisation des acteurs à soutenir

Le 6 juillet 2017, le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a présenté son Plan Climat qui fixe des objectifs ambitieux à l'horizon 2040, notamment une éradication des "passoires thermiques". Un vaste plan de rénovation doit être mis en œuvre et 4 milliards d'euros seront investis dans la lutte contre la précarité énergétique.

Au niveau national et en Pays de la Loire, plusieurs dispositifs financiers peuvent être utilisés comme leviers à la rénovation énergétique. Si le CITE est particulièrement sollicité, l’utilisation des autres dispositifs (Éco-PTZ, Habiter Mieux, Éco-PLS) affichent plutôt des orientations à la baisse.

Le nombre d’entreprises de Bâtiment détenant un signe RGE semble avoir atteint un plafond. Le suivi de cet indicateur est important pour savoir maintenant si les entreprises vont reconduire leurs qualifications arrivées à échéance. Ce sera alors le signe d’une satisfaction vis-à-vis du marché de l’amélioration énergétique sur lequel elles se positionnent.

En l’état actuel des dispositifs existants, l’atteinte des objectifs ambitieux du plan climat demande une mobilisation de l'ensemble des acteurs de la filière.

Les points clés

L’activité de l’entretien-rénovation des bâtiments ne décolle pas. Au premier trimestre 2017, les entrepreneurs de ce secteur enregistrent une très légère hausse d’activité par rapport au premier trimestre 2016.

Les résultats du premier trimestre 2017 pour le  programme « Habiter mieux » de l’ANAH sont bien meilleurs que ceux du premier trimestre 2016.

Les demandes de labellisations liées à la RT 2012 sont toujours peu nombreuses en Pays de la Loire début 2017.

La mobilisation des entreprises ligériennes est toujours sensible et 5 337 entreprises sont labellisées « Reconnu Garant de l’Environnement » (RGE) fin juillet 2017.

Avec plus de 11 000 stagiaires FEEBat en Pays de la Loire depuis la mise en place de ce dispositif en 2008, la mobilisation des entreprises ligériennes a toujours été importante. Aujourd’hui, les formations sont essentiellement dispensées pour les renouvellements de certification ou la formation de professionnels nouvellement installés.