Emploi

03/10/2018

Grands Projets et développement de l’emploi : une démarche d’anticipation des besoins en recrutement dans les entreprises de la Construction lancée à Angers

Mardi 2 octobre à Angers, Christophe BÉCHU, Maire d’Angers et Président d’Angers Loire Métropole, et Bernard GONZALEZ, Préfet de Maine et Loire, ont invité les entreprises de la Construction à une réunion de présentation de la démarche collective « Comment faire bénéficier votre entreprise des travaux et investissements décidés pour les 5 prochaines années sur le territoire d’Angers Loire Métropole». La soirée a rencontré un grand succès avec près de 200 participants.

La ville et l’agglomération d'Angers sont entrées dans une période majeure d’investissements marquée par plusieurs projets emblématiques au cours des prochaines années (horizon 2022) : construction de la ligne 2 du tramway, programmes de renouvellement urbain ANRU, opérations cœur de Maine, réalisation des projets retenus dans le cadre de l’appel à projets « Imagine Angers ».

A cette occasion, les besoins en compétences vont être croissants dans les entreprises de la Construction et doivent être anticipés. Le maire d’Angers est attaché aussi à ce que les emplois créés à l’occasion de ces projets puissent mobiliser le plus possible les personnes habitant dans les quartiers concernés.

Dans ce contexte, les acteurs locaux, l'Etat (Direccte), l’Agglomération, ALDEV l’agence de développement, Pôle Emploi, l’AFPA et les Organisations professionnelles (FRTP, FFB, CAPEB) se sont réunies pour imaginer et mettre en place une démarche d’anticipation des recrutements.

Innovante et pionnière à une telle échelle territoriale, la démarche se veut très opérationnelle. La première phase de l’exercice a consisté à quantifier l’ensemble des projets publics de construction décidés sur le territoire et traduire les projets en estimations d’emplois (travaux publics, gros œuvre, second œuvre, démolition) : 150 opérations ont ainsi été identifiées pour un montant total de travaux de 919 millions d’euros sur 5 ans et plus de 1 200 ETP supplémentaires par an estimés.  L’enjeu apparaît tout à fait considérable pour les entreprises.

La deuxième phase va consister à préciser les profils recherchés en fonction des types de chantiers, mobiliser les outils existants (Pôle Emploi, AFPA,...) et organiser la sensibilisation, l’information et les moments de rencontre entre les entreprises et les candidats potentiels.

La CERC a participé à la première phase en appui des équipes de Angers Loire Développement et renforcera son implication dans cette démarche innovante et en totale cohérence avec ses missions (l’enquête annuelle marchés publics notamment).

 

Découvrir le site de Angers Loire Développement

Lien vers le site consacré à Angers Ville en Mouvement