Démographie

18/01/2018

Pays de la Loire : le dynamisme démographique de plus en plus porté par la Loire-Atlantique

3 690 659 habitants au 1er janvier 2015

Mardi 16 janvier, la direction régionale de l’INSEE a invité la presse et les partenaires à la présentation des derniers chiffres de l’évolution de la population dans notre région.

Au regard des chiffres présentés, la région des Pays de la Loire confirme son dynamisme. Entre 2010 et 2015, la population régionale a connu un accroissement total de 147 015 habitants (l’équivalent d’une ville comme Angers), soit une augmentation de 29 405 habitants en moyenne chaque année. Avec cette croissance annuelle de 0,8 %, les Pays de la Loire sont la 3ème région la plus dynamique derrière la Corse et l’Occitanie, 3 points au-dessus de la moyenne nationale (+ 0,5%). L'estimation publiée pour le 1er janvier 2018 est de 3 787 411 habitants.

Cette évolution soutenue s’explique tant par le solde migratoire (excédent d’arrivées par rapport aux départs) que par le solde naturel (excédent des naissances par rapport aux décès) qui chacun contribue à hauteur de 50 % à l’évolution démographique régionale. Cet équilibre de la croissance démographique est révélateur notamment de la bonne attractivité de notre région.

Les dynamiques infra régionales sont toutefois de plus en plus distinctes et mettent en lumière des disparités de développement très sensibles qui tendent à s’accroître.

Très attractif, le département de la Loire Atlantique connait ainsi le développement le plus important avec 84 155 habitants en plus entre 2010 et 2015 soit un accroissement de 1,3 % par an. 1 365 227 habitants sont ainsi recensés dans ce département au 1er janvier 2015, soit 37 % de la population ligérienne. Cette croissance place la Loire-Atlantique au 5e rang des départements français en croissance démographique.

La Vendée est l’autre département en nette croissance avec 31 935 habitants supplémentaires soit une progression de 1 % par an, ce qui porte le nombre d’habitants à 666 714, soit 18 % de la population ligérienne.

Le Maine-et-Loire a vu sa population progresser de 24 395 habitants soit 0,6 % par an. La population était ainsi de 810 186 habitants au 1er janvier 2015 soit 22 % de la population régionale.

Enfin deux départements enregistrent des évolutions positives mais modestes : la Sarthe avec 4 925 habitants supplémentaires soit une progression de 0,2 % (6 points sous la moyenne régionale), et surtout la Mayenne avec 1 605 habitants de plus (0,1 % par an), soit une quasi-stagnation.

Ces chiffres sont essentiels pour la filière de la Construction et la CERC afin de mieux comprendre les dynamiques territoriales et de pouvoir estimer les futurs besoins en logements, équipements, infrastructures, ou encore matériaux. En 2018, la CERC continuera à s’appuyer sur les analyses de l’INSEE à l’occasion de plusieurs travaux : observatoire des matériaux / schéma régional des carrières ; contribution aux différents exercices de planification régionale (dont plan régional de prévention et de gestion des déchets).

Consulter le site de l'INSEE pour télécharger les publications